Concevoir son jardin

Bien Choisir ses plantes

 

C’est le premier pas vers la réussite, quel que soit le but recherché. Il existe grosso modo deux manières d’utiliser les plantes dans un jardin :

 

- Selon les lois de la nature soit les critères naturels

Des plantes préfèrent le soleil, d’autres l’ombre, ou la sécheresse, détestent le calcaire ou l’humidité. L’une ou l’autre ne vous ravira, par sa floraison et ses couleurs, que si elle se plaît là où vous la plantez. Elle se développera plus facilement et offrira moins de prises aux agresseurs (maladies, insectes).

 

Les exigences des plantes sont les atouts du jardinier. Respecter leurs préférences c’est confier à la nature une partie du travail et se simplifier la vie.
Une situation ombragée, un lieu humide, détermine des conditions particulières qui constituent le « milieu de vie ». Ces milieux correspondent aux différentes situations naturelles que l’on rencontre dans un jardin. Les plantes sont choisies en fonction des conditions existantes.

Dessin des différents milieux

 

Selon des critères purement esthétiques

C’est le propre de la plate-bande, des fameuses « Mixed Borders » très soignées, aux floraisons généreuses.

Le sol est fertile. Les plantes sont choisies pour leur aspect (texture,feuillage) et surtout pour leur floraison (couleur, abondance, durée). Ce sont souvent des variétés améliorées par l’horticulture.

La plate-bande réclame des soins : arrosages, tuteurages, pincements, suppression des fleurs fanées, etc.).

Les emplacements traités en « plate-bande » sont généralement les plus favorables et les plus en vue, près de la terrasse ou depuis un lieu de séjour.

 

Ou encore un peu des deux…

Pour des raisons pratiques, de disponibilité notamment, les deux manières sont complémentaires. Certaines parties du jardin seront traitées de façon pratique, pour simplifier l’entretien et réduire les interventions (arrosage, désherbage, etc.) au minimum.
Les moyens pourront alors se concentrer sur une partie plus fleurie, plus jardinée, plus soignée.

 

Les étiquettes qui accompagnent les produits CERDYS vous donnent les informations nécessaires à une bonne utilisation.

 

Pensez aux feuillages!

Souvent plus durables que les fleurs elles-mêmes, les feuillages mettent les floraisons en valeur et les complètent, par leurs propres couleurs, mais surtout par leurs textures. Une trame, par exemple de feuillage gris comme celui des armoises, donne de l’unité à un massif et peut marier agréablement les différents tons d’un camaïeu.

 

 

Le plan du jardin

 

Plus facile avec un croquis !

Même sommaire, sur une feuille de papier quadrillé, il permet de se faire une bonne idée de la disposition des plantes et du nombre à installer. Il simplifie aussi le repérage des plantes hautes et des plantes basses qui donneront du relief au massif.
Le croquis vous aidera également à organiser les périodes de floraison et les associations de couleurs en vous aidant éventuellement de crayons de couleur.

 

Le bon écartement

Il varie selon les plantes de 30 à 100 cm pour des sujets d’une même espèce plantés en groupe.

 

Groupez pour plus d’effet

N’hésitez pas à composer des groupes d’une même plante. Le résultat sera toujours plus spectaculaire qu’avec des plantes associées à l’unité et qui ne pourront pas vraiment s’exprimer, surtout si la scène est vue à quelque distance.

Composer des groupes de tailles différentes permet de donner de la vie à un massif. Des groupes importants mettent mieux en valeur un sujet isolé.